30 mars 2017

Le langage de l’âme

L’âme communique avec le corps via les neurones du système nerveux autonome. Ainsi s’opèrent les échanges maintenant le corps en vie et en bonne santé. Quant aux échanges entre les neurones, ils sont rendus possibles par la circulation d’énergie électromagnétique et de substances connues sous le nom de « neurotransmetteurs ». L’information circule extrêmement vite à l’intérieur des différents types de cellules nerveuses, elle peut parcourir jusqu’à cent-vingt mètres par seconde, c’est-à-dire quatre cent trente-deux... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2017

Estragon (Artemisia dracunculus)

L’estragon n’a pas encore été découvert dans la Physica de Hildegarde, mais il appartient cependant aux meilleures herbes culinaires et devrait figurer dans tous les jardins d’herbes aromatiques. Pas de repas, pas de sauce béarnaise sans estragon. On ne peut oublier son arôme caractéristique. Mode d’emploi : l’estragon est délicieux dans les marinades pour la préparation de plats en volailles, de poisson et de viande, dans les rôtis et dans la salade verte. Le vinaigre de vin à l’estragon est un régal. (150 g d’estragon dans un... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2017

Un carême pour cultiver son jardin intérieur 5

« Si tu veux rencontrer Dieu, laisse le Seigneur t’ouvrir les yeux. »   L’ENTRETIEN DU JARDIN, deuxième partie Le Seigneur veille sur nous, il nous protège. Il est le bon jardinier qui prend soin de ses plantes. Est-ce que je lui fais assez confiance, dans la prière notamment ? Est-ce que je sais bien utiliser les remèdes qu’il me propose ? Me nourrir de la Parole, participer aux sacrements : eucharistie, sacrement du Pardon. Est-ce que je prie mon ange gardien ? Est-ce que je sais demander... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

Dictame (Dictamnus albus)

« Celui qui souffre du cœur, qu’il mange de la poudre de dictame et la douleur cessera ». Hildegarde Indications thérapeutiques : artériosclérose, cholestérol. Mode d’emploi : saupoudrer une cuiller à café par jour sur les aliments, dans les soupes de légumes, les sauces et le pain aux herbes. Culture : semis en automne, germination en hiver, plante d’ornement aux belles fleurs roses, fleurit en juin/juillet. La plante entière a un parfum de citron. Plante vivace, pluriannuelle. Conservation : sous... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2017

L’anatomie du corps et de l’âme 2

Hildegarde eut à cœur de faire construire le monastère du Rupertsberg suivant le plan de la nouvelle Jérusalem. La raison en est qu’elle voulait qu’il fût une illustration parfaite de l’âme incarnée dans le corps humain. Elle voulait que pierres, tours, murs, colonnes, bâtisses conventuelles et églises constituent les différentes parties du cops humain, demeure de l’âme. Comme elle le dit elle-même : La tête est le siège des sept premières vertus, qui représentent les sept sens. La région du corps située entre les épaules et... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2017

Un carême pour cultiver son jardin intérieur 4

 « Si tu veux rencontrer Dieu, va à la source comme la Samaritaine et bois les paroles de Jésus. » L’ENTRETIEN DU JARDIN, première partie Un bon jardin, doit donner de bons fruits, c’est pour cela qu’il doit être entretenu régulièrement. Est-ce que je porte des bons fruits ? Si non, pourquoi ? Est-ce que j’entretiens régulièrement mon jardin intérieur par une belle vie de foi ? Il est nécessaire de temps en temps d’élaguer, donc de couper des branches mortes, des branches trop touffues qui peuvent... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2017

L’anatomie du corps et de l’âme 1

L’enluminure d’Hildegarde représentant le Christ cosmique illustre magnifiquement la personne humaine, constituée, comme Jésus-Christ, d’un corps visible et d’une âme invisible. L’âme humaine opère en s’aidant des forces divines à sa disposition, qui sont également les forces de construction et de protection de l’univers. L’humanité et le cosmos sont l’œuvre du même architecte. Cette vision des corrélations entre l’âme humaine et le cosmos fut décisive pour Hildegarde. Elle avait alors 50 ans. Elle quitta le monastère du... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2017

La dimension cosmique de l’âme

La psychothérapeutique hildegardienne diffère de toutes les autres approches psychothérapeutiques, parce qu’elle part du principe que l’âme, outre qu’elle existe à l’intérieur de l’être humain, se trouve reliée au cosmos tout entier. Notre âme n’est soumise ni au temps ni à l’espace ; elle est éternelle, infinie, divine, toute-puissante par nature. Aussi malade ou blessé que soit le corps de quelqu’un, son âme reste entière, sainte, belle, jeune et saine. Il convient toutefois de se rappeler que la guérison ne doit pas se limiter... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2017

Le Christ cosmique et la force d’amour

Toutes les vertus sont concentrées dans le Christ cosmique, et Hildegarde dit que chaque être humain y a un accès illimité. Le corps du Christ, d’une majesté inouïe, se déploie dans l’univers, sa tête touche les cimes célestes et ses pieds sont posés sur la terre. Elle spécifie : « Je vis un homme d’une immense stature dont la tête se trouvait à la même hauteur que les plus hauts nuages dans le ciel et dont les pieds plongeaient dans les plus grandes profondeurs de la terre. Je le vis ainsi : la tête et les épaules... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2017

Un carême pour cultiver son jardin intérieur 3

« Si tu veux rencontrer Dieu, quitte ton « chez toi », va sur la montagne et redescends. » LA MISE EN PLACE DES PLANTES Dans un deuxième temps, il faut bien choisir les emplacements nécessaires pour les plantes pour qu’elles puissent grandir, progresser, être utiles. Là encore, il ne faut pas aller trop vite, observer, voir ce qui ne va pas. Pourquoi telle plante n’a pas grandie, est morte ? Tirer les leçons et les conséquences des échecs. Bien sélectionner également les plantes qui peuvent m’êtres utiles. ... [Lire la suite]
Posté par inti67 à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]