Le nez et l’odorat 1

Hildegarde explique : « Lorsque quelqu’un se met vraiment en colère, il a avantage à prendre des roses (huiles essentielle de rose de Damas, Rosa damascena) et moins de sauge (huile essentielle de sauge officinale, Salvia officinalis), et à respirer ce mélange en cas d’accès de colère. La sauge soulage et les roses apportent joie et bonheur. » C’est le remède d’aromathérapie le plus puissant que propose Hildegarde pour contrer l’humeur destructrice de la colère.

  • Recette : mélanger 10 ml (1 cuill. à café) d’huile d’amande ou d’olive à 4 gouttes d’huile essentielle de rose et 2 gouttes d’huile essentielle de sauge dans une bouteille en verre foncé.

Humer le parfum d’un lis blanc (Lilium candidum) est également un puissant moyen de faire tomber la colère puisque, selon Hildegarde, « il réjouit le cœur humain et élève l’esprit pour générer des pensées justes. » Elle chante les louanges de l’huile de lis pour son efficacité à soutenir l’intelligence et à favoriser la concentration d’esprit et la sagesse.

  • Recette le l’huile de lis : couper en menus morceaux un grand lis blanc et les verser dans une bouteille de verre transparent. Ajouter 100 ml d’huile d’olive ou d’amande. Fermer la bouteille et la placer sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. L’y laisser dix jours, puis retirer les bouts de fleur, les placer à nouveau dans une bouteille remplie d’huile, mais cette fois en verre foncé.

De même que le lis clarifie l’esprit, ainsi la lavande (Lavandula angustifolia officianalis) clarifie la vue ; de plus, elle constitue un antibiotique naturel très puissant. La lavande peut être utilisée contre les infections virales à titre préventif, et même pour fortifier  l’organisme en cas de précancer, voir de cancer. L’huile de lavande peut servir à masser le corps en cas d’infection virale ou de cancer. Il convient néanmoins d’être prudent et d’en appliquer d’abord une goutte sur le corps, de frotter et d’attendre cinq minutes, en sorte de pouvoir détecter une éventuelle allergie. Ne pas insister si la peau présente une tache rouge. Vous pouvez fabriquer vous-même l’huile de lavande, et pour cela vous inspirer de la recette donnée pour la fabrication d’huile de lis.

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.98-99.