Paroles nocives de divertissement

Le divertissement s’exprime ainsi : « Pourquoi ne pas s’amuser, au lieu de connaître la mélancolie ! Le jeu et l’amusement n’ont rien d’immoral ! Le ciel est extatique pour toutes les créatures. Je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas, moi aussi, le droit de m’amuser ! Si j’allais de-ci de-là en me morfondant et en broyant du noir, personne ne voudrait de moi. Je ne suis pas stupide ! C’est pourquoi je danserai et plaisanterai et rendrai heureux tout le monde. Si Dieu a créé l’air et le parfum suave des fleurs n’est-ce pas pour attirer l’homme vers la femme, et la femme vers l’homme ? » (LVM I, 14)

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.101.