Les sept actes de compassion (lex divina) (Conclusion)

Les sept actes de compassion guident le voyageur spirituel sur le chemin de sa vie. Ils ne présentent pas de grandes difficultés et sont susceptibles d’engendrer la prospérité dans tous les secteurs de la société. Le fait de pratiquer quotidiennement cet art de vivre ouvre doucement nos yeux sur la vie spirituelle au sens vrai. En refusant de rester sous la férule de nos désirs, en cessant de nous accrocher à nos possessions pour mettre en application les sept lois de la compassion, nous redevenons des êtres humains libres, prêts pour la vraie vie. Se libérer de la pseudo-vie proposée par la société actuelle est une condition essentielle pour découvrir la vie authentique et le pur bonheur.

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.111.