« La noix de muscade a une grande chaleur (calor) et un heureux équilibre dans ses propriétés. Celui qui mange de la noix muscade, elle ouvre son cœur, purifie ses sens et il en retire une bonne intelligence. » Hildegarde

Indications thérapeutiques : remède universel pour les nerfs, contre la morosité, pour purifier le sang, détoxication, en cas de fatigue, indolence, difficultés de concentration, manque d’aptitudes, complexes, oppression.

Outre son action anti-inflammatoire, fluidifiante et antimicrobienne, la noix muscade a également des propriétés psychotropes et psychoactives, qui, en cas de surdosage et de mauvaise utilisation, peuvent induire une légère perte de conscience, voire une hallucination complète.

Mode d’emploi : de nombreux plats n’ont leur véritable spécificité que si l’on ajoute un soupçon de noix de muscade râpée : plats de viande ou de légumes, soufflé au fromage, potage au potiron, salade de fruits et pâtés.

Culture : dans l’archipel des Moluques.

François-Xavier de Guibert, L’art de Guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen, recettes, traitements et régimes, Paris, 2007, Groupe Artège, p. 128.

Muscade