Paroles nocives de colère

La colère s’exprime en ces termes : « J’écrase et détruis tout ce qui me barre la route… Pourquoi tolèrerais-je l’injustice ? Si tu aimes la sérénité, ne m’approche pas. Quiconque voudra me faire du mal, je le frapperai de mon épée et le mettrai en pièces avec ma massue. » (LVM I, 22)

Lorsque quelqu’un nous barre la route, une seule chose peut nous empêcher d’exploser : la patience.

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.120.