Un remède d’une grande efficacité

« L’anthamanticum » mélangé à du miel de poire (mel piratum), un remède proposé par Hildegarde, etait un puissant purificateur du tractus digestif, et permettait de lutter efficacement contre les levures pathogènes, y compris les candidas. Hildegarde dit de ce remède qu’il est plus précieux que l’or, et qu’avec lui les intestins devenaient aussi propres que de la vaisselle trempée dans de l’eau savonneuse.

  • Recette et mode d’emploi de l’anthamanticum au miel de poire : couper des poires en petits morceaux, enlever trognons et pépins. Faire cuire dans de l’eau et filtrer. Prendre ensuite des racines de « Meum anthamaticum », un peu moins de galanga, encore moins de poudre de « Radix liquiritiae » (rhizome de réglisse), et encore moins de « Satureja  hortensis » (sarriette des jardins ). Mélanger les poudres avec du miel et la pulpe de poire encore chaude, remuer le tout avec une cuillère jusqu’à ce que le mélange devienne onctueux. Puis verser dans un bocal stérilisé que l’on placera dans le réfrigérateur. Prendre 1 cuill. à café de ce remède le matin ; 2 cuill. à café après déjeuner et 3 cuill. à café le soir, avant le coucher.

Au sujet de l’électuaire de poire Hildegarde explique : « C’est le meilleur mélange qui soit ; il est plus précieux que l’or et plus utile que l’or pur. Grâce à lui, les migraines disparaissent. Il nettoie les poumons rendus humides par l’absorption des poires crues, et brûle toutes les mauvaises humeurs (mali humores) dans l’être humain. (PL 1298 D)

  • Recette et mode d’emploi du miel de poire (Meus anthamanticum) : 35 g. de rhizome de fenouil en poudre (Radix anthamanticum), 28 g. de rhizome de petit galanga en poudre (Radix galangae), 22 g. de rhizome de réglisse en poudre (Radix liquiritae), 15 g. de sarriette des jardins en poudre (Satureja hortensis).

Faire cuire 8 poires et 8 cuill. à soupe de miel écumé. Puis ajouter les poudres. Bien mélanger le tout et verser dans trois bocaux différents. Prendre 1 cuill. à café de ce remède le matin, 2 cuill. à café après le déjeuner et 3 cuill. à café le soir, avant le coucher. On peut aussi étaler la même quantité d’électuaire sur une tartine. Les enfants et les personnes sensibles en prendront un peu moins. Faire une cure d’un mois.

Pour la régénération du milieu intestinal, prendre en même temps un probiotique naturel : « acidophilus/bifidus » et, si nécessaire, « Escherichia coli » ou d’autres remèdes apportant les bactéries qui font défaut. Après un mois, le thérapeute prescrira une deuxième analyse de la flore intestinale.

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.128-129.