Correspondance physiologiques

L’immodération et l’excès symbolisent la pathologie du système nerveux dans la région des vertèbres dorsales et lombaires, et tout particulièrement de la vertèbre D7. Les nerfs de cette région commandent à l’appareil gastro-intestinal, y compris au foie, à la vésicule biliaire et au pancréas. L’excès de nourriture et de boissons, comme aussi une vie trépidante, génèrent de mauvaises humeurs et maladies. 

Hildegarde voit l’immodération sous la forme « d’un vaste océan, aux profondeurs insondables, d’où s’élèvent de gigantesques flammes de soufre. Tous ceux qui avaient vécu dans l’immodération et l’excès durant leur existence terrestre subissaient l’atrocité de leurs brûlures. »

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p. 166.