Le chanvre est chaud, et il pousse quand l’air n’est ni trop froid n’est ni trop chaud, telle est sa nature. Sa graine contient la santé, et, pour les gens en bonne santé, il constitue une saine nourriture ; dans l’estomac, il est léger et utile, parce qu’il diminue quelque peu les écoulements d’humeurs, et on peut le digérer facilement, et il diminue les humeurs mauvaises et renforce les bonnes. Cependant, si on a la tête fatiguée et le cerveau vide, et que l’on mange du chanvre, celui-ci provoquera facilement une légère douleur dans la tête. En revanche, à celui qui a la tête en bonne santé et le cerveau plein, il ne fait point de mal. Si on est vraiment malade, il provoquera un peu de douleur dans l’estomac. Chez celui qui n’est qu’un peu fatigué, son absorption ne fait point de mal. 

Si on a l’estomac froid, faire cuire du chanvre dans de l’eau, ôter l’eau et serrer le résidu dans un linge ; mettre chaud sur l’estomac, à plusieurs reprises. Cela le réconforte et le remet à sa place. Si quelqu’un a le cerveau vide et mange du chanvre, celui-ci provoquera une légère douleur dans la tête ; mais il ne fait point de mal à un cerveau plein et sain. Une bandelette de chanvre est excellente pour panser les ulcères et les plaies, parce qu’il y a en elle une chaleur modérée. 

Hildegarde de Bingen, Le livre des subtilités des créatures divines, Physique, Les plantes, les éléments, les pierres et les métaux, Traduit du latin par Pierre Monat, Editions Jérôme Million, Grenoble 2002, p. 38-39.

chanvre