Le cumin noir est chaud et sec, et il n’a aucune valeur comme nourriture pour l’homme, car il provoquerait de la douleur. Pour les bêtes il n’est pas utile, mais ne leur fait pas grand mal.

Si on a des plaies sur la tête, à condition que ce ne soit pas la gale, piler du cumin noir et y ajouter du lard grillé. Enduire souvent les plaies de la tête, cela réduira les plaies, et on sera guéri. 

On peut aussi piler du cumin noir et y mêler du miel ; et, là où les mouches sont nombreuses, en frotter le mur ; les mouches qui en auront goûté seront malades, tomberont et disparaîtront.

Hildegarde de Bingen, Le livre des subtilités des créatures divines, Physique, Les plantes, les éléments, les pierres et les métaux, Traduit du latin par Pierre Monat, Editions Jérôme Million, Grenoble 2002, p. 39-40.

cumin noir