Les raisons de l’auto-agression 3

Dans le cas d’une attaque d’apoplexie ou d’un infarctus, les armes du système immunitaire auront provoqué une inflammation puis une détérioration lente du tissu des vaisseaux sanguins, d’où la vasculite qui entraînera la rupture d’un vaisseau cérébral ou cardiaque. La médecine conventionnelle recense vingt mille types de maladies, qui toutes ont leur origine dans l’amertume, dont Hildegarde a fait la description il y a déjà plus de huit siècles dans son livre intitulé « Causae et Curae » (Les causes et les Remèdes). Lorsque l’âme humaine est en colère, qu’elle ressent du désagrément ou de l’irritation, le cœur, le foie et les vaisseaux sanguins se contractent. En même temps, une nébuleuse (radicaux libres) surgit et enténèbre le cœur, de sorte que la personne est prise de mélancolie. Et la mélancolie engendre la tristesse et l’amertume. Lorsque la personne prendra conscience de son état d’abattement, la nébuleuse qui enveloppait son cœur d’un voile d’obscurité générera une fumée chaude dans toutes les humeurs et produira de la bile. Et l’acide de la bile aura pour effet d’augmenter encore la colère chez cette personne.

Wighard STREHLOW, La guérison du corps et de l’esprit selon Hildegarde de Bingen, Saint-Jean-de-Braye, 2002, Editions Dangles, p.125-126.